De plus en plus de gens se font vacciner contre la Covid-19. La vaccination nous permet d’espérer un avenir prometteur. Cet espoir ne nous fait cependant pas oublier que des évènements inattendus, comme ceux récemment vécus, peuvent survenir à nouveau. Face à ces situations sans précédent, la continuité de l’activité et l’agilité constituent des priorités pour les entreprises du monde entier.

Au cours de l’année 2020, les entreprises ont appris une leçon : forcées à adopter de nouvelles technologies afin de continuer leur activité, elles ont pu découvrir toute la flexibilité du cloud computing, et ses nombreux avantages. La sécurité liée au cloud est une préoccupation cruciale pour les PME et pour les grandes entreprises, confrontées à l’augmentation marquée du nombre de salariés travaillant à domicile.

Les visioconférences ont remplacé un grand nombre de réunions et de conférences en présentiel. Les restaurants et les supermarchés se sont grandement reposés sur des applications pour interagir avec leurs clients et assurer leurs services. Rien de tout cela n’aurait pu se produire sans des logiciels en ligne. L’heure est plus que jamais au cloud et à la transformation digitale.

1.Résilience face aux catastrophes

Les entreprises qui avaient prévu une situation de pandémie dans leur stratégie de continuité d’activité, avec la mise en œuvre de technologies adaptées, ont été capables de s’adapter rapidement au travail à distance par le biais d’outils de communication basés sur le cloud. Désormais, les plans de gestion de crise futurs pourront s’appuyer sur les leçons tirées de la pandémie.

Par exemple, lors de l’ouragan Katrina, les leaders de l’informatique autour de la Nouvelle-Orléans ont pris conscience de la nécessité de bénéficier d’un plan de secours intégrant le cloud. Lorsque la tempête a frappé la ville et que les eaux ont monté, les équipes d’assistance informatique ont été déplacées. La leçon ? La capacité à passer de manière fluide au travail à distance a été cruciale pour assurer une continuité des opérations, d’autant plus que les bureaux des agences et des entreprises publiques étaient inondés.

Aujourd’hui, un grand nombre de ces entreprises se basent majoritairement sur le cloud pour fournir un accès immédiat aux systèmes, et ce, depuis n’importe quel lieu.

En cas de crise, et avec une solution cloud adaptée correctement mise en place, les équipes d’entreprises de tous secteurs confondus peuvent gérer l’ensemble de leurs communications – par courriel, téléphone ou encore via une messagerie – à partir d’un seul emplacement central basé sur internet. Ainsi, si une catastrophe survient, ou bien en situation de crise sanitaire majeure telle que la pandémie de la Covid-19, tout le monde peut travailler à distance et sans interruption.


Travail Hybride : Facteurs clés de réussite pour les entreprises >


2. Protection face aux cyberattaques

Les catastrophes naturelles ne représentent pas la seule perturbation à laquelle les équipes doivent être préparées. Des menaces humaines et des attaques de sécurité ont mis en avant la cybersécurité comme un élément majeur à préparer dans un plan de gestion de crise.

McKinsey estime que, d’ici 2030, les pannes de système et les fuites de données coûteront aux entreprises environ 650 milliards de dollars à l’échelle mondiale. L’utilisation du cloud pour faire migrer des applications peut cependant permettre de réduire ces pannes d’au moins 57 %. La Tessie Cleveland Community Services Corporation (TCCSC), un organisme à but non lucratif dans le secteur de la santé basé à Los Angeles, a pris en compte ces problématiques dans le cadre de ses besoins de communication. Outre la mise en œuvre d’une solution indépendante de localisation, son nouveau système avait pour but de protéger des données médicales hautement confidentielles.

« Nous avions besoin d’une solution qui associait sécurité, qualité des appels, flexibilité et plan de secours face aux catastrophes », déclarait ainsi Simon Dayan, DSI chez TCCSC. En migrant vers le cloud, l’entreprise a pu accomplir ces objectifs en économisant ses coûts de téléphonie sur site. Désormais, les professionnels de santé peuvent facilement collaborer depuis n’importe quel emplacement, en utilisant n’importe quel type d’appareil. Grâce à la solution basée sur le cloud, les équipes sont constamment joignables, et une méthode de chiffrement sophistiquée permet de répondre aux exigences de conformité HIPAA.

3. Innovations et opportunités

Jamais un tel exploit n’avait été accompli dans l’histoire de l’industrie pharmaceutique moderne. L’un des premiers vaccins disponibles a été mis au point par Moderna, une entreprise de pharmaceutique et de biotechnologie américaine.

Son président, Stéphane Bancel, a pris une décision audacieuse en utilisant le cloud public (plutôt que privé ou même hybride) comme plateforme de recherche et de développement de son entreprise. Cela a permis aux scientifiques d’élaborer des expériences de recherche, d’utiliser des compétences de laboratoire automatisées et de rapidement traduire les données en objectifs de production. Pour ce faire, Moderna utilise une application brevetée basée sur le cloud, nommée Drug Design Studio. 

En utilisant le cloud, l’entreprise peut augmenter ses capacités de façon instantanée. Elle n’a pas besoin d’acquérir davantage de serveurs pour répondre à la demande de stockage de données. Les applications sont facilement mises en ligne pour que tous les salariés et les partenaires puissent y accéder.

L’exemple de Moderna démontre que le cloud peut accompagner l’innovation et procurer des avantages concurrentiels. Comment votre entreprise pourrait-elle bénéficier de ce type de puissance informatique ? 


L'environnement de travail du futur d'aujourd'hui >


Cloud public, cloud privé ou solution hybride ?

Si vous songez à migrer vers le cloud, n’oubliez pas que la transition peut se faire en douceur. Entreprises et cloud font plutôt bon ménage, même si les experts déconseillent de tout migrer en une seule fois. Commencez par élaborer un plan, même si vous êtes confrontés à des contraintes importantes et des impératifs. Identifiez ce qui doit rester sur site et ce qui peut être transféré sur le cloud. Focalisez-vous sur ce dont vous avez besoin pour fonctionner en cas d’interruption ou de catastrophe majeures. Concentrez-vous sur la connectivité dont vos équipes ont besoin pour effectuer leur travail à distance. Mettez l’accent sur l’établissement de communications stables et fluides tout au long du processus.

En alliant facilité d’accès et grande fiabilité, le cloud représente un filet de sécurité en cas de crise ou de catastrophe. Il assure à votre entreprise l’agilité nécessaire pour faire face à toute perturbations. Savoir que vos collaborateurs peuvent avoir accès aux fichiers, aux données, aux applications et à leurs collègues comme s’ils étaient assis à leur bureau garantira votre sérénité, tout en permettant à votre entreprise de continuer à fonctionner.

Abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez chaque semaine les derniers articles de notre blog.
Prêt à discuter ? Contactez-nous.