Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, de nombreuses entreprises n'ont eu d'autre choix que de se tourner vers le travail à distance. Elles ont rapidement investi dans une technologie permettant au personnel de communiquer et de collaborer plus efficacement, où qu'il se trouve. L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée a pris un nouveau sens lorsqu' « aller travailler » s'est transformé en « marcher jusqu'à la table de la cuisine » et que conjoints et enfants sont devenus, du jour au lendemain, les nouveaux collègues. Pour de nombreux employés, le changement a été radical.

Aujourd'hui, alors que les entreprises commencent à réouvrir, de nombreux experts pensent que le travail à distance fera partie intégrante du paysage économique. Twitter et Square, par exemple, ont récemment annoncé que leurs employés auront la possibilité de travailler à domicile de façon permanente. Est-ce une bonne chose ? Les politiques générales de « tout le monde travaille à distance » sont-elles durables et souhaitables ?


[H2] Les avantages et les inconvénients du travail à distance

Pendant des années, le travail à domicile a été considéré comme l'avantage ultime. Le télétravail était une question fréquente des candidats à un nouvel emploi. Après tout, qui aime les longs trajets et les lieux de travail bruyants ? Ou être forcé de suivre des horaires plutôt que de travailler à son propre rythme, de façon plus naturelle ?

Nous parlons rarement des inconvénients du télétravail, et pourtant ils existent : des défis liés au travail, tels que la collaboration limitée et la créativité réduite, mais aussi des problèmes personnels, tels que la solitude et le sentiment d'isolement. Avec tous les styles de travail qui existent, il n'est pas surprenant que les niveaux de productivité et de satisfaction au travail puissent varier considérablement d'un employé à l'autre.

Cependant, les gestionnaires et les entreprises peuvent utiliser des outils pour atténuer les difficultés liées au travail à domicile. De nombreuses entreprises ont trouvé des moyens créatifs pour que leurs collaborateurs restent connectés, productifs et heureux même éloignés les uns des autres. Les pratiques et les politiques qui répondent aux préoccupations émotionnelles et environnementales de leur personnel sont apparues comme prioritaires. En même temps, les organisations doivent aussi tirer pleinement parti des technologies qui reproduisent virtuellement les échanges en personne.

Voici quelques inconvénients du travail à distance et quelques options pour y remédier.


[H2] Votre culture d'équipe est-elle en train de diminuer ?
Le manque de socialisation affaiblit les liens entre les employés. Une récente enquête menée par Clutch a révélé que les entreprises ne font pas assez pour combler ce vide. Un tiers (35 %) des personnes interrogées ont déclaré que leur entreprise n'avait organisé aucun événement virtuel depuis le début de l'actuelle vague de travail à distance.

La socialisation joue cependant un rôle clé dans la cohésion de l'équipe : il est donc temps d'utiliser les vidéoconférences autrement et de casser le modèle traditionnel des réunions. Il faut plutôt favoriser l'esprit d'équipe en utilisant la technologie pour rassembler de manière amusante, en organisant par exemple des pauses café virtuelles, des happy hours, des repas ou des activités comme des jeux-concours pour clore la journée de travail. Utilisez les e-mails ou les plateformes d'espace de travail en équipe pour partager des photos, comme le « meilleur en-cas de la quarantaine » ou le « plus beau lieu de vos vacances ».


[H2] Les rencontres et les pauses-café vous manquent ?
Le télétravail peut également faire disparaître les échanges informels qui se produisent naturellement dans un espace de travail physique. Les collègues se croisent dans le couloir ou discutent autour d'une tasse de café. Ces rencontres fortuites suscitent souvent la créativité et l'innovation, a souligné le fondateur d'Apple, Steve Jobs. « La créativité vient des rencontres spontanées, des discussions aléatoires », a-t-il déclaré. « Vous rencontrez quelqu'un, vous lui demandez ce qu'il fait, vous lui dites : « wouaouh », et vous vous mettez à lui proposer toutes sortes d'idées ».

Recréer cette spontanéité exige un effort supplémentaire dans le monde du travail à distance. Encouragez vos collègues à créer un « temps de réflexion » entre eux en décrochant le téléphone ou en organisant un chat pour travailler sur des idées. Certaines entreprises ont organisé des pauses café le matin pour tenter de recréer le type d'interaction qui se produit d'habitude autour de la machine à café. Organisez des sessions vidéo de brainstorming dans des salles de discussion dédiées, afin que les employés puissent partager en groupes plus intimes, ainsi que des réunions plus larges.


[H2] Vos employés se sentent-ils épuisés, seuls et stressés ?

Dans une enquête mondiale menée en mars et avril 2020 auprès de 2 700 employés dans plus de 10 secteurs différents, les employés ont fait état de niveaux de stress (67 %), d'anxiété (57 %) et d'épuisement émotionnel (53 %) plus élevés que d'habitude. Parmi les personnes interrogées qui n'avaient pas de contacts personnels informels au quotidien, 19 % ont signalé une baisse de leur santé mentale.

Le travail à distance affecte les employés différemment. Si un parent peut très bien se sentir stressé par la garde de ses enfants, le collègue qui vit seul, lui, peut facilement souffrir de dépression, de solitude et d'autorécriminations. Sans l'aide de sa famille et de ses amis, il est facile de mal interpréter un e-mail ou de remettre en question chacun de ses gestes.

Et lorsque les communications sont uniquement axées sur les tâches professionnelles, les travailleurs à distance peuvent avoir l'impression de n'être qu'un simple rouage dans la machine. Un environnement virtuel nécessite plus d'efforts pour reproduire le contact personnel informel, qui se produit naturellement dans un espace de travail physique.

Les collaborateurs les plus touchés sont probablement les extravertis, car ils se nourrissent de l'énergie des interactions personnelles. Tandis qu'un introverti peut se contenter de rester assis devant un ordinateur la plus grande partie de sa journée, l'extraverti dépérit peu à peu dans les mêmes circonstances. S'ensuivent souvent une dépression et un manque de productivité.

De nombreux responsables programment des appels de vérification avec les employés juste pour voir comment les choses se passent, et non pas pour discuter de tâches professionnelles. Dans une période post-pandémique, les entreprises devront repenser les types de ressources en santé mentale qu'elles proposent, en mettant en place des politiques et des outils pour aider les employés qui peuvent souffrir d'un manque de contacts sociaux. Pour reproduire les conversations « d'un bureau à un autre », certains employés peuvent garder un canal vidéo ouvert ou utiliser le chat pour s'informer auprès de leurs collègues. Après la fin des mandats de distanciation sociale, pensez à organiser des réunions locales pour ceux qui travaillent à distance. Planifiez des réunions au bureau sur une base trimestrielle ou mensuelle.


[H2] La frontière entre le travail et la maison est-elle floue ?
L'un des défis du travail à domicile est de gérer les frontières entre la vie familiale et le travail. La pandémie a été particulièrement éprouvante pour les parents d'enfants d'âge scolaire : difficile de jongler entre l'école à la maison et les responsabilités professionnelles !

La disponibilité permanente est un autre défi du télétravail. En raison de la multiplicité des appareils électroniques et de la forte bande passante, la plupart des gens sont désormais accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui, pour beaucoup, n'est pas une bonne chose. Selon un rapport des Nations unies datant de 2017, cela accroît le stress des employés à distance qui en souffrent à 41 % contre 25 % chez les employés de bureau.

La journée de travail de certains employés se serait allongée depuis qu'ils ont commencé à travailler depuis chez eux. Les recherches le confirment. En 2019, l'entreprise d'infrastructure cloud DigitalOcean a mené une enquête auprès de ses collaborateurs qui travaillaient à domicile. Plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré travailler plus longtemps que leurs collègues au bureau, et 40 % d'entre elles ont estimé que leur statut de travailleur à distance les obligeait à participer davantage.

L'équilibre entre le travail et la famille est souvent plus difficile à trouver pour les employés qui ont des enfants ou d'autres personnes sous leur responsabilité. Nombreux sont ceux qui, dans cette situation, se sentent trop sollicités de toute part, et estiment qu'ils n'ont pas assez de temps ou de capacité pour gérer correctement leurs exigences professionnelles et familiales.

Tout comme les employeurs qui fixent des attentes pour une journée normale de travail au bureau, ils doivent cadrer leur journée de travail à domicile. Certains cadres vont même jusqu'à envoyer des e-mails uniquement pendant les heures de bureau. Pour les employés qui doivent jongler avec des priorités, envisagez d'assouplir les horaires.

[H2] Le rôle de la technologie dans l'avenir du travail à distance
Il est essentiel de mettre en place la bonne technologie de collaboration et de communication. Selon le rapport Clutch, 26 % des entreprises ont amélioré leurs outils de communication pendant la pandémie de COVID-19.

Les communications unifiées permettent aux employés de communiquer facilement en utilisant n'importe quels dispositif, qu'il s'agisse de participer à une conférence téléphonique, de téléphoner, d'envoyer des e-mails ou des messages instantanés. Les meilleurs systèmes offrent également un espace de travail virtuel pour permettre aux membres de l'équipe de partager des informations, d'assigner des tâches, de programmer des réunions et de gérer des projets.

Les experts prédisent que le futur lieu de travail sera un lieu hybride, avec une partie du travail effectuée au bureau et une autre à distance. Lazlo Bock, PDG de Humu, une start-up spécialisée dans les ressources humaines, partage cet avis. Les recherches de Humu ont montré que les employés sont plus productifs lorsqu'ils peuvent passer une journée et demie à travailler en dehors du bureau. Cela leur donne le temps de se concentrer sur leur travail, tout en leur permettant de rester en contact avec leurs collègues et la culture du bureau.

La COVID-19 aura un impact durable sur la manière dont nous travaillons. Une chose est sûre : ce ne sera plus comme avant. Sur le lieu de travail post-pandémie, chaque entreprise devra trouver le bon équilibre entre les politiques et les technologies adaptées à son activité et à sa culture.

Abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez chaque semaine les derniers articles de notre blog.
Prêt à discuter ? Contactez-nous.