Un nombre croissant d’entreprises européennes seraient prêtes à migrer vers une solution cloud et à adopter l’UCaaS (communications unifiées en tant que service) afin d’optimiser leur résilience, leur mobilité ainsi que leur collaboration à distance. Si près de la moitié (44 %) étaient déjà disposées à utiliser une solution de téléphonie en ligne avant le début de la pandémie, celle-ci a mis en lumière tout le potentiel et les avantages du cloud computing pour les entreprises et dissipé de nombreux doutes émis par les cadres à ce sujet.

En cette période de crise sanitaire sans précédent, les entreprises s’efforcent de poursuivre leurs activités dans un nouvel environnement économique. Employés et clients ont recours aux nouvelles technologies pour interagir, quels que soient leur situation géographique et l’appareil utilisé. L’expérience client, la collaboration à distance et le télétravail sont plus que jamais des priorités absolues. 

D’après la troisième édition de l’enquête de Mitel sur le cloud dans l’UE, les entreprises européennes étaient sur le point d’entamer un changement avant le début de la pandémie et présentaient déjà une approche plus réfléchie vis-à-vis du cloud. En effet, les infrastructures de télécommunication, d’informatique et de téléphonie mises en œuvre ces dernières années ont permis aux organisations européennes de mieux gérer les défis posés par la COVID-19. 

Découvrez ci-dessous les principales conclusions de l’enquête :

La confiance envers le cloud s’accentue.

En une année, la réticence vis-à-vis des solutions cloud pour entreprise a considérablement diminué. 16 % des personnes interrogées déclarent avoir pleinement confiance en cette technologie pour leurs centres d’appels, contre seulement 1 % en 2018. Par ailleurs, seulement 39 % d’entre elles émettent actuellement des réserves, alors qu’elles représentaient plus des trois quarts lors de l’enquête précédente.

Les entreprises sont prêtes.

L’enquête révèle que 44 % des entreprises sont prêtes à passer au cloud, sous certaines conditions.


Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez notre blog dédié ici >


Le cloud est perçu comme un facteur de croissance. 

Plus d’un tiers (35 %) des personnes interrogées citent la croissance de leur entreprise comme la principale raison de leur migration vers le cloud, contre 16 % en 2018. 

La disponibilité du réseau constitue un autre point capital.

En matière de continuité des services et de garanties, 33 % des personnes interrogées affirment que la disponibilité du réseau représente un critère déterminant (4 % en 2018). L’importance désormais accordée à la disponibilité de la plateforme (récupération du site, serveurs tolérants aux fautes, haute disponibilité) représente également un changement majeur. Dans cette enquête, 27 % des cadres considèrent cette question comme importante, contre deux tiers dans l’édition précédente.

Pourquoi une telle évolution ? Alors que les entreprises sont de plus en plus informées sur la technologie et la téléphonie cloud, certaines préoccupations pratiques telles que les applications logicielles et la disponibilité de la plateforme se dissipent progressivement, laissant place à la question de la fonctionnalité. Les entreprises européennes ont approfondi leurs connaissances quant au cloud et à ses avantages. 

Pourquoi migrer vers le cloud ?

Les principaux critères pour l’adoption du cloud dans le cadre de la téléphonie sont la flexibilité, la résilience et l’adaptation de cette technologie aux besoins spécifiques des entreprises. 

Flexibilité 

Près de la moitié (46 %) des personnes interrogées souhaitent pouvoir changer de fournisseur sans délai en cas de manquement à un contrat de service. De plus, une sur cinq (22 %) considère la réversibilité comme un point fondamental. Plus d’un tiers (35 %) accordent de l’importance à la flexibilité et à l’adaptation des solutions à leurs besoins. 

Résilience

La disponibilité des données ainsi que du réseau représente une priorité absolue. 39 % des personnes interrogées exigent une disponibilité de leurs données téléphoniques à tout moment. De même, la disponibilité du réseau, qui favorise également la résilience, constitue un aspect majeur pour un tiers des personnes interrogées.

Technologie en tant que service

35 % des personnes interrogées citent l’UCaaS (communications unifiées en tant que service) comme l’une des principales raisons de leur choix pour une solution de téléphonie cloud. Plus d’un tiers d’entre elles mentionnent également l’intégration de la mobilité totale (36 %), les fonctionnalités de communications unifiées telles que la présence, la disponibilité, les SMS sécurisés et la vidéo (35 %) ainsi que les outils de collaboration avancés (33 %). 

Retour sur investissement

Plus d’un tiers (36 %) des personnes interrogées affirment que le principal critère en termes de retour sur investissement repose sur les coûts associés aux équipements spécifiques et à la maintenance. La gestion du changement (34 %) et la migration d’une infrastructure sur site vers une architecture cloud (33 %) constituent également des critères majeurs. Étonnamment, 84 % des personnes interrogées en 2018 considéraient les coûts de migration comme le principal facteur. Cette donnée démontre que les entreprises européennes ont acquis des connaissances sur la téléphonie cloud et que leurs calculs de retour sur investissement se sont complexifiés.

Architecture cloud

Près de la moitié (47 %) des personnes interrogées préfèreraient un cloud privé (dans leurs propres centres de données ou ceux d’un partenaire), tandis que 22 % seraient tentées par une solution hybride. Enfin, une sur cinq se dit intéressée par une solution cloud pour entreprise publique. Cette alternative peut en effet s’avérer opportune pour les petites entreprises souhaitant adopter un système de téléphonie cloud. 

La pandémie de COVID-19 a débouché sur une économie basée sur la distanciation, qu’il s’agisse de télétravail et de collaboration, de satisfaction des clients ou de gestion de la chaîne logistique.Afin de s’adapter à ce nouvel environnement professionnel et commercial, les entreprises se doivent de déployer un large éventail d’outils et de poursuivre leurs stratégies de migration vers le cloud et de transformation digitale.

À propos de l’étude

Menée auprès de 1 108 dirigeants et cadres informatiques issus d’entreprises européennes, la troisième édition de l’enquête de Mitel sur le cloud dans l’UE a été réalisée par téléphone et en ligne entre novembre 2019 et janvier 2020. 


Pour en savoir plus, téléchargez l'étude complète ici >


Abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez chaque semaine les derniers articles de notre blog.
Prêt à discuter ? Contactez-nous.