Le travail hybride remplacera-t-il le télétravail ?

Avec la vaccination qui s’intensifie, les entreprises peuvent peu à peu planifier et organiser la réouverture de leurs bureaux et le retour des équipes. Malgré tout, il est déjà clair que la semaine de travail ne ressemblera pas exactement à ce qu’elle pouvait être avant la pandémie.

Daniel Pinto, co-président et chef des opérations chez JP Morgan, a récemment déclaré qu’il doutait fortement que 100 % des salariés soient de retour aux bureaux à temps plein, mais également que tout le monde continue à travailler à distance.

Cette remarque témoigne tout d’abord du succès du télétravail pendant la pandémie. En effet, grâce aux nouvelles technologies et aux dispositifs de travail à distance mis en place, les salariés ont pu facilement passer au télétravail sans perdre en productivité. D’après une enquête réalisée par PwC, 52 % des dirigeants d’entreprises ont indiqué que la productivité des équipes avait augmenté au cours de la pandémie. L’heure est donc venue de passer d’une approche du télétravail temporaire à quelque chose de plus pérenne. Quel jour de télétravail choisir ? Combien de jours par semaine ? À ces questions, plusieurs réponses possibles…

Les modes de travail hybride pourraient ainsi devenir la nouvelle norme pour beaucoup de salariés. Les horaires seraient quant à eux susceptibles de s’adapter aux situations. Il est envisageable que les semaines de travail alternent télétravail/distanciel et horaires classiques de bureau en présentiel. Dans d’autres cas, les équipes pourraient alterner leur présence au bureau dans le cadre de roulements hebdomadaires.


Ce n'est pas juste tendance : Le modèle hybride s'impose >


Bien sûr, le mode de travail hybride est plus particulièrement intéressant pour les personnes travaillant déjà au bureau : 63 % d’entre eux déclarent ainsi préférer cette forme de travail. Êtes-vous fait pour les modes de travail hybrides ? Voici huit indicateurs qui vous permettront de répondre à vos questions.

1. Des conditions propices à la concentration et à la productivité.

Votre lieu de télétravail peut être un endroit paisible converti en bureau pour l’occasion, avec une jolie vue. Vous pouvez dès lors travailler dans plus de calme. Votre environnement de travail favorise ainsi les projets nécessitant une réflexion approfondie, tout en étant en mesure d’interagir avec vos collègues si besoin via des outils de collaboration et messagerie instantanée.

2. Apprendre davantage grâce à la sphère culturelle et sociale.

Ce qui était autrefois votre bureau classique a été transformé en un espace permettant de booster vos connexions sociales et renforcer vos relations professionnelles. Beaucoup d’énergie émane du bureau. Cet espace n’est pas seulement un centre développant l’apprentissage, mais également un lieu où l’on peut collaborer. Ici, vous pouvez rencontrer et échanger avec des collègues d’autres équipes. Ces interactions sont cruciales pour faire émerger de nouvelles idées.

3. Un travail d'équipe permanent

Dans le cadre d’horaires hybrides, le temps de travail peut être mis à profit de façon plus efficace. En effet, l’utilisation des nouvelles technologies et d’une approche innovante en matière de planification de la journée peut améliorer la collaboration entre les membres de l’équipe, le brainstorming et la gestion de projets.

Les salariés hybrides bénéficient de temps chez eux pour travailler sur leurs projets dans le calme. Dans un environnement entièrement à distance, le manque de réunions en présentiel peut parfois freiner la production d’idées et l’innovation. En revanche, en tant que salarié hybride, vous gagnez sur tous les fronts : vous disposez de moments de tranquillité pour vous concentrer sur des projets, mais vous effectuez également des réunions en présentiel pour faire le plein d’idées.

Les nouvelles technologies permettent de maintenir les échanges dans le cadre d’espaces de travail collaboratifs et de visioconférences. Certaines équipes fixent des horaires réguliers (« mercredi atelier d’équipe ») pour interagir et développer des idées. Résultat : le temps passé à collaborer avec les collègues, que ce soit chez soi ou au bureau, est plus productif.

4. Des horaires plus flexibles.

À vous de choisir vos horaires et votre rythme ! Parfois vous préférez commencer vos journées plus tôt, pour pouvoir prendre plus de temps au déjeuner avec votre enfant. Vous pouvez également opter pour des journées plus longues et réunions plus tardives selon vos disponibilités. Lorsque vous fixez vos propres horaires, vous gérez l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle de façon plus efficace.


Équilibre vie pro, vie perso : quand travail et sphère privée s’entremêlent >


5. Le travail hybride vous permet d’être multitâche.

Non, bien entendu, il ne s’agit pas ici de rédiger un rapport tout en assistant à la visioconférence hebdomadaire de votre équipe ! Les travailleurs hybrides sont capables d’exploiter leur temps le mieux possible, sans que cela se fasse au détriment d’autres tâches. Vous avez appris à jongler parfaitement entre tâches domestiques et implication dans votre travail.

6. Vous vous concentrez sur vos objectifs et non plus sur le temps de travail.

Travailler à distance exige que l’on vous fasse confiance. Une des leçons de cette expérience, c’est que les performances ne se mesurent pas selon le temps passé au bureau, mais par vos réalisations et actions. Votre employeur vous fait confiance pour que vous meniez à bien certaines tâches, et vous sentez que vous disposez d’une plus grande autonomie. Désormais, à chaque fois que vous allez au bureau, ce n’est pas pour discuter avec votre supérieur. Il s’agit plutôt d’assimiler de nouvelles compétences et d’interagir avec les collègues dans le cadre de sessions de travail.

7. Vous êtes présent et à l’écoute du client, où que vous soyez.

Cela fait quelques années que les technologies mobiles et les communications unifiées donnent les moyens de répondre aux besoins des clients. Mais en tant que travailleur hybride, ces possibilités vous sont plus précieuses encore. Elles vous permettent de passer du travail à la sphère domestique en étant toujours disponible.

8. Le modèle 3-2-2 semble vous convenir.

L’un des avantages du travail à distance pendant la pandémie a été la plus grande flexibilité des salariés. Bien que la gestion en parallèle de la vie de famille et de la vie professionnelle puisse être compliquée, le travail à distance a permis de mieux équilibrer les exigences respectives de ces deux environnements. Vous appréciez cette flexibilité et vous continuerez volontiers à travailler avec des horaires flexibles une fois la pandémie terminée. Le modèle 3-2-2 préconise trois jours passés au bureau, deux jours chez soi et deux jours de temps libre. Parfait, non ?


Découvrez-en plus sur les modes de travail d'aujourd'hui >


Abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez chaque semaine les derniers articles de notre blog.
Prêt à discuter ? Contactez-nous.